Tribune

Les futurs bâtonniers

Me Christophe Bayle a été élu Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Bordeaux. Il prendra ses fonctions le 1er janvier 2020 avec à ses côtés Me Caroline Laveissière, vice-Bâtonnière.

V.R - 24 avril 2019
______

Après une formation universitaire axé sur le droit privé, le futur Bâtonnier a prêté serment en janvier 2001 et exercé la profession d’avocat au Barreau de Strasbourg jusqu’au printemps 2004. Il a ensuite intégré le Barreau de Bordeaux en avril 2004. âgé aujourd’hui de 47 ans, il entame sa 19ème année d’exercice professionnel au sein désormais de la SCP bayle-joly qui regroupe 6 avocats. « Cette candidature au Bâtonnat s’inscrit dans la continuité des engagements que j’ai pris depuis plusieurs années au service du Barreau de Bordeaux », explique Me Bayle dans un communiqué. Il a ainsi été  administrateur de la Carpa Sud-Ouest 2010/2016 (membre du bureau 2013/2016), délégué régional de la Caisse Nationale des Barreaux Français depuis 2013 et actuellement administrateur. Il est membre du Conseil de l’Ordre du Barreau de Bordeaux depuis 2014 et président de l’Institut Icare du Barreau de Bordeaux (Institut de Conseil et d’Assistance aux résidents Etrangers). « Ces expériences m’ont donné envie d’agir plus encore pour l’intérêt général en devenant force de proposition et de rassemblement », ajoute-t-il. 

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU BARREAU

Titulaire d’une thèse en droit public, la future vice-Bâtonière a prêté serment en 2008, à Bordeaux. Elle exerce son activité dans le domaine du droit public aux côtés d’un avocat collaborateur rue Esprit-des-Lois. « Depuis le début de mon exercice, j’ai toujours ressenti l’envie de m’investir dans la vie de notre Barreau. C’est la raison pour laquelle j’ai participé au concours de la Conférence et eu l’honneur d’être Premier secrétaire de la Conférence en 2010, expérience qui m’a permis d’élargir ma connaissance du Barreau au-delà du droit public et de rencontrer de nombreux confrères de toutes générations et domaines d’activités », explique Me Laveissière. C’est la même envie qui l’a conduite à assurer des formations auprès de l’école des avocats Aliénor, à partir de 2009, puis à intégrer le jury du CAPA en 2016 ou à participer aux projets de l’institut de droit public et des collectivités territoriales. Elle est membre du Conseil de l’Ordre du Barreau de Bordeaux depuis 2015. Parmi les grands axes que les futurs Bâtonniers entendent mettre en place dans la prochaine mandature, ils proposeront davantage de services pour les confrères et un pôle confraternel élargi. Enfin l’accent sera mis sur le développement économique du Barreau. Ils espèrent également « redonner sa place à l’avocat devant les juridictions ».